Comment ça marche

Un sèche-cheveux classique, parfois appelé séchoir, émet de l’air chaud qui accélère l’évaporation de l’eau présente lorsque les cheveux sont mouillés. De même, un sèche-cheveux ionique produit de l’air chaud qui transforme la température de l’air et permet ainsi à l’eau de passer plus rapidement du statut de liquide à celui de gaz. Mais en plus de l’air chaud, un sèche-cheveux ionique émet également des ions chargés négativement. Ces ions sont censés se fixer aux cheveux mouillés chargés positivement, ce qui permet à la cuticule du cheveu de rester plate et à l’humidité d’être « enfermée », selon cbsnews.com. La fonction du sèche-cheveux ionique est également censée éliminer l’électricité statique qui entraîne des cheveux « rebelles ». Les sèche-cheveux ioniques prétendent sécher les cheveux plus rapidement, réduisant ainsi le temps qu’une femme peut passer à se préparer le matin. Cependant, les tests qui ont prouvé que les séchoirs ioniques aident à augmenter la brillance des cheveux n’ont pas prouvé de manière concluante qu’ils sèchent les cheveux plus rapidement, selon abcnews.go.com.

  • Un séchoir à cheveux conventionnel, parfois appelé sèche-cheveux, émet de l’air chaud qui accélère l’évaporation de l’eau présente lorsque les cheveux sont mouillés.

Dangers d’utilisation

Les sèche-cheveux ont évolué au fil des décennies, et leur technologie est de plus en plus axée sur la sécurité. Pourtant, sans une prudence appropriée, les sèche-cheveux peuvent être dangereux, et les sèche-cheveux ioniques comportent les mêmes risques que les sèche-cheveux conventionnels, tels que les risques associés aux ventilateurs tourbillonnants, à la chaleur élevée, aux dommages aux cheveux, aux chocs électromagnétiques et aux champs électromagnétiques.

Vents

Par exemple, les sèche-cheveux modernes sont équipés d’écrans de protection qui protègent les ventilateurs de ventilation à l’arrière du sèche-cheveux. Mais les cheveux qui s’approchent trop près de l’écran peuvent quand même être pris dans le ventilateur tourbillonnant. Les cheveux qui sont pris devront être coupés ou arrachés, ce qui peut être douloureux et provoquer des pointes fourchues.

Chaleur

Bien que les séchoirs aient une bonne dose d’isolation sur leur corps pour empêcher l’appareil de devenir trop chaud, vous pouvez toujours vous brûler en touchant le baril du séchoir peu après une utilisation prolongée. Les séchoirs sont également dotés d’un écran ou d’une grille de protection à l’extrémité du baril pour empêcher les enfants de potentiellement enfoncer leurs doigts dans l’élément chauffant, ce qui peut entraîner de graves brûlures.

Dommages aux cheveux

Tous les séchoirs, comme la plupart des outils de coiffure thermiques, causeront des dommages à la tige du cheveu, comme l’indique un article de cbsnews.com. Mais ces dommages sont relatifs. L’utilisation du sèche-cheveux à un réglage trop élevé peut brûler considérablement les cheveux et provoquer des pointes fourchues. Par conséquent, les pointes fourchues peuvent donner aux cheveux un aspect terne ou frisé, ce qui contrecarre les effets bénéfiques du séchage ionique.

  • Tous les séchoirs, comme la plupart des outils de coiffage thermiques, endommageront la tige du cheveu, comme l’indique un article de cbsnews.com.

Choc électromagnétique

Bien sûr, comme tout appareil électrique, les séchoirs portent un avertissement de choc électromagnétique. Beaucoup sont accompagnés d’un dispositif de protection contre l’immersion dans l’eau pour éviter l’électrocution si le sèche-linge tombe dans l’eau. Cependant, il est prudent de ne pas se fier uniquement à ce dispositif, et d’éviter tout contact avec l’eau lorsque le sèche-cheveux est branché.

Champs électromagnétique

Enfin, bien qu’il s’agisse d’un risque minime, les sèche-cheveux, comme certains rasoirs électriques, émettent un champ électromagnétique. Ce CEM peut atteindre 200 à 400 mg (ou unités mesurées par un gaussmètre, un instrument qui mesure la force des champs magnétiques), selon mercola.com. Selon le site du Dr Mercola, le Dr David Carpenter, doyen de l’école de santé publique de l’université d’État de New York, estime qu’il est probable que jusqu’à 30 % de tous les cancers infantiles proviennent d’une exposition aux CEM. De plus, comme l’indique le site, l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) prévient : « Il y a des raisons de s’inquiéter » et conseille « d’éviter prudemment ». Le Dr Mercola recommande de ne pas utiliser de sèche-cheveux sur les enfants, car cela pourrait nuire à leur développement. Comme pour tous les appareils potentiellement dangereux utilisés sur le corps, lisez les étiquettes de mise en garde sur votre sèche-cheveux avant de l’utiliser et procédez avec prudence.

  • Enfin, bien que représentant un risque minime, les sèche-cheveux, comme certains rasoirs électriques, émettent un champ électromagnétique.
  • Selon le site web du Dr Mercola, le Dr David Carpenter, doyen de l’école de santé publique de l’université d’État de New York, estime qu’il est probable que jusqu’à 30 % de tous les cancers infantiles proviennent d’une exposition aux CEM.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.