Contexte : Il existe des informations limitées concernant l’utilisation des couronnes en acier inoxydable (SSC) dans les dents permanentes. L’objectif de cette étude de cohorte rétrospective était de présenter les résultats cliniques à long terme de la CSE par rapport à ceux des restaurations en amalgame et en résine composite, ainsi que les résultats radiographiques de la CSE dans une population à besoins spéciaux.

Méthodes : Cette étude a inclus 271 patients avec au moins une restauration SSC de la clinique dentaire de l’hôpital Mount Sinai pour les personnes ayant des besoins spéciaux à Toronto, Ontario, Canada. Au total, 2 621 restaurations de dents permanentes postérieures ont été documentées : 766 SSC, 1 651 restaurations en amalgame et 204 restaurations en résine composite. L’analyse clinique comprenait les données démographiques des patients, les paramètres de traitement et l’évaluation des résultats pour chaque restauration enregistrée. L’analyse radiographique des restaurations SSC comprenait 127 radiographies de l’aile occlusale et 118 radiographies périapicales, la mesure de la perte osseuse interproximale et l’évaluation de l’état périapical à l’aide de l’échelle d’indice périapical.

Résultats : Les taux de survie à 10 ans pour les nouvelles restaurations en SSC et en amalgame étaient respectivement de 79,2% et 63,5%. Les 91 échecs de SSC comprenaient 2 réceptions, 33 remplacements et 56 extractions. Les diagnostics primaires au moment de l’échec comprenaient une maladie parodontale chronique (25) et des SSC lâches ou perdus (24). Sur les 528 restaurations conventionnelles défaillantes qui ont été remplacées, 60 % ont été remplacées par des SSC. La perte moyenne d’os alvéolaire des sites mésial et distal était de 1,36 millimètre et de 1,40 mm, respectivement. Par conséquent, 93 % des sites enregistrés étaient inférieurs à 2 mm et ont été classés comme sains. Toutes les radiographies périapicales pré-SCC et post-SSC présentaient des scores sains de l’échelle de l’indice périapical (1 ou 2) enregistrés sur une durée moyenne de 8,4 ans (1-29,1 ans).

Conclusions : Les SSC sont une option de traitement durable pour la restauration de la dentition permanente postérieure.

Implications pratiques : On peut s’attendre à ce que les dents permanentes postérieures restaurées avec des couronnes en acier inoxydable durent 10 ans et représentent un choix de traitement viable pour les dents permanentes postérieures sévèrement cariées ou fracturées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.